Accueil >  Actualités > Communiqués de Presse > Aménagement du quai des Trois Fontaines à Givet : travaux du 2 juin au 15 décembre 2014
Imprimer  Envoyer par courriel

Aménagement du quai des Trois Fontaines à Givet : travaux du 2 juin au 15 décembre 2014

Dans le cadre du projet de développement du Port de Givet, des travaux vont être entrepris pour le compte de Voies navigables de France (VNF) entre le 2 juin et le 15 décembre 2014 afin d’aménager le quai dit des « Trois Fontaines ».

Ces travaux consistent à :

- Créer un quai de 180 mètres pour accueillir des bateaux de 1 350 tonnes (gabarit desservant actuellement le Port de Givet),

- Créer un arrière-quai et une zone de manoeuvre (1 ha),

- Créer une desserte routière spécifique,

- Renforcer la berge opposée pour permettre aux bateaux de virer pour repartir.

Ces travaux financés dans le cadre de l’actuel Contrat de Projets Etat-Région Champagne-Ardenne (CPER) et du Contrat de Redynamisation des Sites de la Défense sont cofinancés par l’Etat (25 %), la
Région Champagne-Ardenne (23%), le département des Ardennes (7%), la Communauté de Communes Ardenne Rives de Meuse (9%) et VNF (36 %). Ils s’inscrivent dans le projet de développement du Port de Givet porté par l’Etat, les collectivités locales et la Chambre de Commerce et d’Industrie (CCI) des Ardennes.

Ce projet permettra tout d’abord de transférer les matériaux de la Carrière des Pierres Bleues de Givet (Lafarge Granulats) sur le nouveau quai des Trois Fontaines afin qu’ils n’aient plus à traverser la ville de Givet pour être expédiés par la voie d’eau. Par la suite, d’autres activités pourront utiliser le nouveau quai qui à terme disposera d’une superficie de 3 ha.

L’impact de la réalisation de ces travaux sur la circulation automobile, au droit du chantier, sera réduit au minimum et une signalisation temporaire avec une interdiction de doubler et une limitation de la vitesse aux abords du site sera mise en place pendant toute la durée des travaux, en lien avec les services du Conseil Général des Ardennes.

L’impact sur l’environnement, quant à lui, sera également limité puisque dans le cadre de sa certification ISO 14001 et de ses démarches de réduction des incidences de ses travaux, VNF aura recours aux techniques végétales pour la protection des berges en rive droite, mettra en place un dispositif de recueil des eaux de ruissellement, valorisera in-situ les matériaux issus du dragage et réalisera des aménagements paysagers pour diminuer l’impact visuel après travaux.

 

 

   Communique presse (53.7 ko)
Plan du site   |   Info Editeur  |   Contact
©Voies navigables de France (VNF), Établissement Public Administratif - Direction territoriale Nord-Est