accueil >  Actualités > Communiqués de Presse > Travaux de chômage 2012 sur la Moselle canalisée
Imprimer  Envoyer par courriel

Travaux de chômage 2012 sur la Moselle canalisée

La Moselle française à grand gabarit s’étend sur 155 km entre Neuves Maisons (54) et Apach (57).
Elle permet aux automoteurs et convois poussés de 5000 tonnes de naviguer jusqu’aux ports de la mer du Nord via le Rhin. Avec un tonnage annuel de fret allant de 700 000 tonnes pour la zone
amont jusqu’à 10 millions de tonnes pour la zone aval, elle constitue un axe stratégique et est une véritable alternative ou complémentarité aux transports par voies routières ou ferrées. De plus
pendant la période estivale, un trafic important de bateaux de plaisance existe.

Les infrastructures de la Moselle sont constituées de :

• 17 écluses à grand gabarit de 180 m de longueur et de 12 m de largeur,
• 6 écluses à petit gabarit de 40 m de longueur et de 6 m de largeur,
• 12 barrages de navigation permettant de réguler les plans d’eau et d’évacuer les crues,
• 6 portes de garde permettant de protéger les biens et personnes pendant les crues,
• 155 km de chenal navigable.

Les bateaux navigants sur la Moselle sont de plusieurs types. On y rencontre des convois poussés de 170 m, des bateaux de 130, 110 et 90 m, des bateaux de type "Freycinet" de 38,50 m, des bateaux à passagers ainsi que des bateaux de plaisance dont les longueurs n’excédent pas 20 m.
La Direction Interrégionale du Nord-Est de Voies navigables de France s’est récemment engagée
dans un plan de régénération de l’ensemble des ouvrages de la Moselle (100 M€ à programmer sur 10 ans).
Il s’agit pour l’établissement public de fiabiliser les barrages (maintien du niveau du plan d’eau ),
mais également les écluses (portes de rechange en cas d’accident fluvial et pour la maintenance
préventive), tout comme la remise en service des écluses de gabarit Freycinet (petit gabarit) dans un souci d’économie d’eau et de meilleure disponibilité des sas à grand gabarit.

Ce programme contribuera à la fiabilisation du service sur la Moselle, dans la perspective du
développement de plates-formes multimodales le long de cet itinéraire à grand gabarit.
Depuis plusieurs années, 6 à 10 millions d’euros de travaux sont investis par an sur cet itinéraire fluvial majeur dont une partie, pendant le chômage annuel qui aura lieu cette année du 11 au 20 juin 2012.

Le "chômage" est la période, convenue avec les usagers, pour restreindre ou interrompre la navigation sur un itinéraire et permettre ainsi de réaliser des travaux lourds sur les infrastructures. Cette période limitée à 10 jours sur la Moselle est programmée au mois de mai ou de juin de chaque année.

L’année dernière, les portes de l’écluse de Talange ont été remplacées (après celles de Richemont en 2010). Cette année, VNF procèdera aux changements des conduites hydrauliques aux écluses à grand gabarit de Metz, de Talange et de Koenigsmacker. Le rôle des conduites hydrauliques est d’acheminer l’huile sous pression nécessaire au fonctionnement des vérins de manoeuvre qui permettent d’ouvrir et de fermer les portes. Le montant des travaux s’élève à 1 million d’euros par écluse.

D’autre part, l’écluse à petit gabarit de Richemont sera entièrement restaurée. Le génie civil, les portes ainsi que le contrôle commande seront refaits à neuf. Cette opération s’élève également à 1 million d’euros.

Enfin, d’autres travaux seront réalisés sur les différents barrages de la Moselle dont notamment, la restauration des 4 vannes du barrage d’Argancy, programmée de 2010 à 2013, à raison d’une vanne par an, les changements des treuils de manoeuvre des vannes des barrages d’Apach et
Koenigsmacker, le changement des chaînes de manoeuvre des vannes des barrages de Jouy aux
Arches, Pont à Mousson et Pompey – Frouard.

   Presse (55.3 ko)

Travaux sur la Moselle du 11 au 20 juin 2012

Plan du site   |     |   Info Editeur  |   Contact
©Voies navigables de France (VNF), Établissement Public Administratif - Direction territoriale Nord-Est