Les techniques végétales : une protection de berges sans impact sur l’écosystème

Une protection des berges sans impact sur les écosystèmes.

Une technique végétale est une technique utilisant les végétaux ou parties de végétaux pour la protection des berges contre l’érosion, généralement assurée par des techniques de génie civil souvent désastreuses pour le milieu aquatique et les écosystèmes. Elle répond aux contraintes techniques liées à la navigation, dans le respect, voire l’amélioration, des fonctions écologiques et paysagères des milieux rivulaires.

Ce type d’aménagement repose sur l’aptitude des végétaux utilisés à se multiplier, et à fixer le sol par le développement de leur système racinaire. La technique végétale permet de recréer un écosystème riche et typique des cours d’eau, assurant les fonctions naturelles d’une berge.

Très engagée dans le développement durable, La direction interrégionale du Nord-Est de VNF a développé depuis 1994 sur les rivières navigable, et depuis 1999 sur les canaux, des techniques végétales très efficaces, pour la protection des berges, et sans impact sur les écosystèmes et biotopes fragiles des cours d’eau douce. La Dir Nord-Est a, par exemple, développé sur le bief 41 (partie naviguable entre deux écluses) du canal des Vosges, une dizaine de techniques végétales (caissons végétalisés, plages d’hélophytes*…).

Quelques exemples de techniques de base à adapter en fonction des cas :
Tressage de saules, boutures de saules, couches de branches à rejet, lits de plants et plançons, ensemencements, plantations de ligneux, caisson rondins à double parois, plages d’hélophytes...

tressage de saule Enrochements avec boudin végétal



Pour plus d’informations :

La dir Nord-Est certifiée ISO 14001
SME : Système de Management Environnemental par la Dir Nord-Est
Application des techniques végétales (un document VNF)

Plan du site   |     |   Info Editeur  |   Contact
©Voies navigables de France (VNF), Établissement Public Administratif - Direction territoriale Nord-Est