C. Cabotage - ... - Cuvette

A B C D E F G H I J L M N O P Q R S T V W Z K - Pas de mots dans cette lettre U - Pas de mots dans cette lettre X  - Pas de mots dans cette lettre Y  - Pas de mots dans cette lettre

Cabotage : S’emploie en navigation fluviale pour qualifier un trafic réalisé entre deux ports d’un même pays par un bateau étranger. A ne pas confondre avec le cabotage maritime qui représente le trafic entre deux ports de mer voisins.


Caboteur : Voir fluvio-maritime.


C.A.F. : Comité des Armateurs Fluviaux. Organisme fédérateur des compagnies de transport fluvial. Défend les intérêts des armateurs. Représenté au conseil d’administration de V.N.F.


Cahier de l’éclusier : Remplace le cahier manuscrit sur lequel l’éclusier notait les caractéristiques des bateaux. Il permet d’améliorer la qualité des chiffres de trafic, de faire une prévision de passage aux écluses, d’assurer le suivi des matières dangereuses.


Cajolage, cajoler : Cajoler, c’est laisser reculer le bateau dans le courant après avoir amarré l’avant à la rive, à un autre bateau ou à une ancre.


Cale de halage ou Cale sèche : Bassin de mise à sec pour l’entretien des bateaux.

(GIF)

 


Calcul d’itinéraire : Possibilité offerte aux usagers de calculer leur voyage en fonction de leur lieu de départ, leur destination et les contraintes liées aux caractéristiques du réseau, des bateaux et des horaires d’exploitation. Dans un premier temps utilisé via le cahier de l’éclusier, il sera mis en ligne sur le site internet de VNF.


Campinois : Automoteur d’un port en lourd moyen de 600 tonnes.

(GIF)

 


Canal d’amenée : Canal permettant le transport de l’eau jusqu’à l’usine hydroélectrique (situé en amont de l’usine).

(GIF)

 


Canal de dérivation : Canal entièrement artificiel. Il permet aux bateaux de court-circuiter une portion de rivière trop longue ou non navigable, à cause de rapides par exemple, et qu’il serait coûteux d’aménager. Il est constitué d’une succession de biefs horizontaux. Les dénivellations sont franchies par les bateaux grâce à des écluses. Lorsqu’il est aménagé par une usine hydroélectrique , le canal de dérivation est appelé canal d’amenée en amont de l’usine, et canal de fuite en aval.


Canal de fuite : Canal situé en aval de l’usine hydroélectrique et servant à réstituer les eaux turbinées.

(GIF)

 


Canal de jonction : Canal joignant deux cours d’eau. Cet aménagement artificiel consiste à faire rejoindre deux voies navigables situées dans des bassins différents. On crée une succession de plans d’eau horizontaux séparés par des écluses ou des élévateurs à bateaux. Le bief le plus élevé s’appelle le bief de partage parce que les eaux se séparent entre les deux versants.


Canal latéral : Synonyme de canal de dérivation.


Canotage : Se dit de la pratique sportive ou de loisir qui consiste à naviguer sur des embarcations à rames.


Capitaine : Pilote du bateau.

 


 

Capitainerie : Bâtiment central dans un port de plaisance où siège le chef de port.

(GIF)

 


Captage : Prélèvement d’eau dans une rivière ou une retenue d’eau pour alimenter un canal. Le bief de partage, donc le point haut du canal, sera alimenté de cette manière.

(GIF)

 


Caréner : Mise à sec du bateau pour l’entretien de sa coque par le nettoyage et la peinture (goudron).


Cargaison : Marchandise embarquée dans le bateau.

(GIF)

 


Carré : Espace de détente et de confort aménagé dans le bateau où l’équipage peut se retrouver notamment pour se nourrir.


Catway (format PDF - 330 ko) : Petit appontement flottant installé perpendiculairement au ponton principal. Utilisé par les petits bateaux.


C.D.T. : Comité Départemental du Tourisme.


Certificat_international_de_bateau (format PDF - 192.6 ko) : Nom donné aux permis de navigation des bateaux de plaisance.
Pour plus d’informations, vous pouvez consulter les sites suivants :

www.permisplaisance.equipement.gouv.fr www.legifrance.gouv.fr (Décret n° 2007-1167 du 2 août 2007)


Certification : Action par laquelle une tierce partie (organisme certificateur) démontre qu’il est raisonnablement fondé de s’attendre à ce que le système de management envrironnemental mis en place dans l’entreprise soit conforme à une norme (par exemple : ISO 14001, NF Environnement).


Circulaire/procédure/instruction : Manière spécifiée écrite d’effectuer une tâche ou succession de tâches.


C.I.A.C.T. :Comité Interministériel d’Aménagement et de Compétitivité des Territoires. Le CIACT du 18 décembre 2003 a confié à VNF a maîtrise d’ouvrage des études d’avant projet du canal Seine-Nord Europe.


Chaland : Bateau non ponté, à fond plat, servant au transport de marchandises.


Chambre anti-pistonnement : Cavités situées dans les murs de quai à proximité des ouvrages, destinées à limiter les effets de pistonnement aux passages des bateaux.

(GIF)

 


Chambre de freinage : Sur certaines écluses, cet évidement, disposé à la sortie des vantelles, dissipe l’énergie du courant.


Chambre de minage : Alvéole destinée à recevoir des explosifs en vue de détruire un ouvrage (tunnel, pont...) en cas de conflit militaire. Les chambres de minage ne sont plus exigées par l’armée depuis les années 1980.


Chambre de turbulence : Approfondissement du radier, sur certaines écluses pour, comme la chambre de freinage, réduire la force du courant.


Chambre des vantaux (format PDF - 614 ko) : Partie de la tête d’écluse où évoluent les portes.


Chardonnet : Pièce métallique d’usure du bajoyer sur laquelle s’appuient les portes, faisant fonction de butée et assurant l’étanchéité.

(GIF)

 


Chargeur : Il procède au chargement du bateau et à la rédaction des documents relatifs au transport.


Cheminée : Orifice percé en voûte d’un tunnel ou déporté sur son côté, utilisé généralement pour la ventilation.


Chemin de halage et de contre-halage : Bien que les chevaux (ou les mariniers et leurs femmes) ne halent plus les bateaux depuis plusieurs décennies, on parle encore de chemins de halage pour désigner les chemins de service. Le chemin de contre-halage est situé sur la rive opposée au chemin de halage.


Chemin de service : Terme plus approprié que chemin de halage...

(GIF)

 


Chenal (format PDF - 37.3 ko) : 1) Le chenal naturel est la partie du lit mineur d’un cours d’eau dans laquelle l’eau circule préférentiellement. 2) Le chenal de navigation est le passage dont les caractéristiques de navigation sont connues et qui est réservé à la navigation des bateaux.


Chômage : C’est celui de la navigation, mas pas celui des femmes et des hommes en charge de la voie d’eau, qui, justement, auront à ce moment la plus grosse charge de travail. Durant cet arrêt de la navigation, qui peut durer plusieurs semaines (certains biefs sont vidés, d’autres restent en eau pour le stationnement des bateaux) on réalise toutes les opérations d’entretien et de réparation impossibles à effectuer lorsque les bateaux circulent et lorsque le canal est en eau. Les périodes de chômage sont publiées chaque année au mois de mars par le ministère en charge des transports. Le tableau des chômages est alors affiché dans tous les bureaux de navigation, à l’entrée et à la sortie de toutes les voies navigables, dans certaines écluses et dans les bureaux d’affrètement.

(GIF)

 


Chouleur : Bulldozer équipé d’une benne, utilisé en fond de cale ou sur les quais.


Chute : Différence de niveau d’eau entre l’amont et l’aval d’un ouvrage. La puissance de l’eau faisant tourner les turbines des usines hydroélectriques dépend du débit de la rivière et de la hauteur de chute. On distingue les usines de haute chute, de moyenne chute et de basse chute.


Clinomètre : Instrument de mesure de la ppente, utilisé pour mesurer le basculement des ouvrages de retenue d’eau.

(GIF)

 


C.N.B.A. : Chambre Nationale de la Batellerie Artisanale : établissement public administratif chargé de la représentation de la batellerie artisanale. Représentée au conseil d’administration de V.N.F.
Pour plus d’informations, vous pouvez consulter le site www.cnba-transportfluvial.fr


C.N.D.P. : Commission Nationale du Débat Public. La CNDP a émis des recommandations auprès de Voies Navigables de France pour mener la concertation dans le cadre des études d’avant projet du canal Seine-Nord Europe.
Pour plus d’informations, vous pouvez consulter le site www.debatpublic.fr


Coche de plaisance : Bateau de plaisance, habitable ou non, de moins de 15 mètres. Il peut être "nolisé", c’est-à-dire en location.


Commissionnaire de transport : Organisateur de transport multimodal. A une obligation de résultat mais le choix des moyens.


Compagnie : Entreprise industrielle de transport fluvial exploitant un nombre important de bateaux.


COMPRIS (Consortium Operational Management Platform for River Information Services : Groupe de travail européen pour la standardisation de l’échange d’informations entre les pays gestionnaires de voies d’eau intérieures ; l’objectif est de faciliter l’accès aux informations des usagers de la voie d’eau.


Comptage : Dénombrement contradictoire des colis embarqués et débarqués.


Concertation : La concertation a pour objectif de recueillir les avis de tous les responsables politiques, socio-économiques, associatifs et du grand public concernés par un projet, aux différentes étapes d’étude de ce dernier : étude de l’intérêt et de l’opportunité économiques généraux, étude préliminaire du fuseau de tracé, avant-projet. La concertation apporte au maître d’ouvrage et au ministre chargé des transports des éléments d’appréciation, complémentaires aux études, avant la prise de décision correspondant à chaque étape d’élaboration du projet.


Conducteur : C’est la personne sous l’autorité de laquelle un bateau est placé.


Confluent (format PDF - 76.6 ko) : Lieu de convergence de 2 ou plusieurs cours d’eau.


Connaissement : Titre de propriété de la marchandise. Permet au propriétaire de disposer de celle-ci pendant le transport. La marchandise ne pourra être déchargée que contre présentation d’un connaissement original.


Conteneur : C’est une boîte aux normes ISO permettant le transport et la manutention des marchandises avec des outils normalisés dans le monde entier. Il existe différentes tailles de conteneurs : 20 pieds (16 à 18 tonnes utiles), 40 pieds (22 à 24 tonnes utiles). On distingue le conteneur dry (pour les marchandises sèches) de l’open top (dessus ouvert et bâché), du conteneur reefer, (à température dirigée) et du conteneur flat (simple chassis). Le conteneur est aussi appelé familièrement boîte.


Contrat : Il lie le vendeur et l’acheteur ou leurs mandataires pour un transport sur un bateau donné.


Contre-canal : Synonyme de contre-fossé.


Contre-fossé : Lorsqu’un canal est surélevé par rapport au terrain environnant, on aménage un contre-fossé, parfois appelé contre-canal, pour drainer les eaux diffusant à travers les digues.


Convois (classification CMET) (format PDF - 60.8 ko)


Convois (catégories de) (format PDF - 65 ko)


Convois (types de) (format PDF - 212.1 ko)


Convoi poussé, convoi remorqué : Ensemble rigide de bateaux dont l’un au moins est motorisé. La plupart des convois sont poussés (par un pousseur). Synonyme : formation en flèche.

(JPEG)

 


Corniche : Plate forme, circulable ou non, située à l’aplomb de la voie d’eau (ex : encorbellement).


Corroi : Revêtement recouvrant le fond ou les parois d’un canal. Autrefois en argile, le corroi est aujourd’hui le plus souvent un tissu synthétique (géomembrane imperméable).


Corroyage : Pose de corroi (revêtement).


Couloir : On appelle couloir une bande d’environ 10 à 30 kilomètres de largeur en moyenne à l’intérieur de laquelle seront définies une ou plusieurs variantes de fuseaux de tracés.


Couplage : Liaison de 2 bateaux bord à bord.


Coupure : Tronçon canalisé, sans écluse, permettant aux bateaux d’éviter un tracé trop sineux. A ne pas confondre avec zone humide.


Coursier : Talus incliné, bétonné ou enroché, à l’aval d’un barrage, pour réduire l’érosion.


Courtier de fret : Voir affréteur.


Crapaudine (format PDF - 51.5 ko) : Pièce métallique avec un trou circulaire dans lequel s’insère la partie inférieure du poteau tourillon d’une porte.

(GIF)

 


Crémaillère : Tige dentelée servant à transmettre un mouvement (montée et descente des vantelles, ouverture et fermeture des vantaux).

(GIF)

 


Croisière : Voyage d’agrément effectué pour plusieurs jours sur un bateau.


C.R.T. : Comité Régional du Tourisme.


Cubage : Capacité de transport du bateau déterminée en mètres cubes.


Culée : Appui d’extrémité du barrage, ou du pont, sur la berge.

(GIF)

 


Culer : Reculer par la seule force du courant.


Cuvelage : Fond et parois étanches d’un canal ou d’une rigole d’alimentation.

(GIF)

 


Cuvette : La cuvette est au canal ce que le lit mineur est à la rivière.


Plan du site   |   Info Editeur  |   Contact
©Voies navigables de France (VNF), Établissement Public Administratif - Direction territoriale Nord-Est