Pose de la première pierre du barrage de Givet

(GIF)

La pose de la 1ère pierre du barrage de Givet a eu lieu le 26 octobre 2006.

Munies d’une paire de gant et d’une truelle, les personnalités ont entamé la construction du futur poste de commande.

Un chantier de 30 mois s’est engagé, il est suivi par la subdivision de Givet et l’arrondissement Etudes et Grands Travaux.

Voir le dossier de presse et le descriptif de l’ancien et du nouveau barrage

La durée globale des travaux sera de 30 mois répartis de septembre 2006 à fin 2008

 

  • recalibrage du lit mineur à l’aval de la zone d’implantation du barrage (sept 2006)
  • mise en place d’un pont provisoire (oct.2006)
    réalisation d’un batardeau central dans l’axe de la rivière (oct. 2006)
  • construction d’un demi-barrage à partir de la rive gauche ( en 2007)
  • construction de la seconde partie du barrage (en 2008)

* Contexte - Enjeux - Objectifs - Partenaires

C’est dans les Ardennes que le potentiel d’inondations du bassin de la Meuse est le plus important. La crue de 1995, qui la plus importante recensée, a engendré des dégâts considérables estimés à 250M€.

Le 02 juillet 1996 est créé l’Établissement Public d’Aménagement de la Meuse et des Affluents (EPAMA), syndicat mixte regroupant les diverses collectivités locales ; la stratégie globale portée par cet établissement est axée sur 2 objectifs majeurs :

la gestion optimisée du risque inondation sur le bassin français de la Meuse,
un impact positif ou nul à la frontière belge et à l’aval.

L’Établissement VNF assure quant à lui la maîtrise d’ouvrages des travaux relevant de sa compétence : maintenir, développer la navigation sur la voie d’eau et gérer le DPF. Le tout mené en partenariat avec l’EPAMA, les services de l’Etat et les collectivités locales.

 

(JPEG)

 

A ce titre VNF s’est engagé dans un programme de reconstruction et/ou de modernisation des 24 barrages à manœuvre manuelle sur la Meuse. La reconstruction du barrage des 4 cheminées à Givet s’inscrit dans ce programme de « modernisation de l’exploitation des barrages à manœuvre manuelle » et également dans le plan de lutte contre les inondations de la Meuse.

La cohérence des aménagements à réaliser des aménagements par des maîtres d’ouvrage différents a justifié un important programme d’études préalables et l’inscription dans un Programme d’Intérêt Général, sous l’égide de l’EPAMA.

Toutes les opérations d’aménagement ne pourraient se réaliser sans une contribution importante de l’Europe, de l’État, des régions Champagne Ardenne et Lorraine et des départements des Ardennes et de la Meuse.

* Montage financier de la reconstruction du barrage de Givet :

Région Champagne Ardenne 3 744 000 M€ soit 28%
VNF + Etat + MTTETM 3 317 000 M€ soit 24.8%
Département des Ardennes 3 323 000 M€ soit 24.2%
FEDER 1 840 000 M€ soit 14%
Etat Min. Ecol. Dév. Dur. 1 208 000 M€ soit 9%

Pour un total de 13 341 000 M€

 

* Caractéristiques techniques de l’ouvrage :

Construit en 1875 le barrage actuel est composé de 1650 aiguilles ; il permet une hauteur de retenue d’eau de 2,80m du bief n° 59 qui est long de 6,6 km . 32h sont nécessaires pour fermer totalement le barrage.

Pour le nouvel ouvrage 3h suffiront à une fermeture totale ; en effet la technique retenue est celle du barrage à vannes à clapets ; composé de 9 piles et culées, 8 passes munies d’une vanne clapet de 15m de long par 4m de haut manœuvré par un vérin unique ; une passe à anguille ainsi qu’une passerelle métallique de 3,50m de large sont également prévues.

Dossier presse (format PDF - 1.9 Mo)

Plan du site   |     |   Info Editeur  |   Contact
©Voies navigables de France (VNF), Établissement Public Administratif - Direction territoriale Nord-Est